comité olympique hérault

Présentation du Comité Départemental Olympique et Sportif

Par la loi du 16 juillet 1984 le C.D.O.S. est : Le représentant direct du C.N.O.S.F. à l'échelon du département.

Il participe à l'élaboration et à la mise en oeuvre des politiques sportives territoriales, en s'assurant de leur cohérence avec les politiques fédérales. A cet effet, il représente le mouvement sportif départemental auprès des pouvoirs publics et au sein des différentes instances de concertation.

Relaye et met en oeuvre, sous le contrôle du CNOSF, les politiques et actions initiées par ce dernier dans les domaines suivants :
  • le soutien à la vie associative,
  • l'aménagement du territoire et le développement durable,
  • le promotion de la santé par le sport et la prévention,
  • le soutien au sport de haut niveau et la promotion de l'équipe
  • de France Olympique.

    Dispose d'atouts (bénévolat, salariés, compétences, expérience, structures de terrain, réseau national...) pour développer les politiques sportives et contribuer aux politiques publiques.

    sa vocation et sa mission sont de favoriser
  • une pratique pour tous et sous toutes ses formes,
  • une réelle équitée entre toutes les disciplines,
  • une véritable cohérence dans le développement de l'organisation sportive.


  • Le rôle et les missions du CNOSF

    Le C.N.O.S.F. est représenté dans chaque région et département d'outre-mer par un Comité Régional Olympique et Sportif (C.R.O.S.), dans les départements par un Comité Départemental Olympique et Sportif (C.D.O.S.) et par un Comité Territorial dans les territoires d'outre-mer (C.T.O.S.). D'une manière générale, les trente et un Comités Régionaux et les quatre vingt seize Comités Départementaux Olympiques et Sportifs oeuvrent directement ou indirectement pour développer et promouvoir la pratique sportive dans la zone de territoire qu'ils représentent. Ils rassemblent les instances territoriales des fédérations et sont à ce titres des interlocuteurs privilégiés des collectivités territoriales et des acteurs économiques locaux.

    Les C.R.O.S., les C.D.O.S., les C.T.O.S. sont chargés de concrétiser dans leur circonscription les objectifs élaborés par le C.N.O.S.F.. Ils sont associés à ses travaux par le biais du Conseil National des C.R.O.S. et des C.D.O.S. qui est représenté au Conseil d'Administration et au Bureau Directeur du Comité National Olympique et Sportif Français.

    Les C.R.O.S. n'interviennent pas dans le fonctionnement des différentes disciplines et n'ont pas vocation à organiser la pratique sportive. Cependant, ils assurent la coordination et la cohérence de l'ensemble du mouvement sportif régional ; pour cela, ils représentent le Comité National Olympique et Sportif Français (C.N.O.S.F.) dont ils prolongent l'action à l'échelon académique et, de même, ils expriment les aspirations régionales au C.N.O.S.F.

    Les C.R.O.S. ont pour objet :
  • de contribuer à la défense et au développement du patrimoine sportif régional,
  • de représenter le sport pour toutes les questions d'intérêt général notamment auprès des pouvoirs publics et des organismes officiels régionaux,
  • de sauvegarder et développer l'Esprit Olympique suivant les principes définis par le C.N.O.S.F.,
  • de favoriser et d'organiser la formation initiale et continue des dirigeants, officiels et techniciens, et plus généralement des membres des organismes sportifs de l'Académie,
  • d'une manière générale, de faire tout ce qui sera nécessaire au développement de l'idée et de la pratique sportive dans la région et plus particulièrement dans les clubs.


  • Les CROS favorisent la concertation au sein du mouvement sportif lui-même. Ils se chargent de la diffusion des informations de toute nature, susceptibles d'aider les ligues ou comités régionaux dans leur action. Ils apportent leur contribution au développement de la politique sportive régionale. Ils participent activement aux opérations de répartition des crédits régionaux du Fonds National de Développement du Sport (F.N.D.S.) et des aides diverses du Conseil Régional Rhône-Alpes. Ils contribuent à promouvoir une éducation sanitaire de la population sportive et s'efforcent d'améliorer et de faciliter le suivi médical des athlètes de Haut-Niveau.
    Ils participent activement aux actions de prévention du dopage. Ils recherchent toute aide aux sportifs de Haut-Niveau et se préoccupent particulièrement de leur insertion et de leur reconversion. Ils s'efforcent de promouvoir la réalisation et la rénovation des infrastructures et des équipements nécessaires aux besoins et au développement des activités physiques et du sport.

    Ils s'intéressent à toutes les formes de pratiques sportives, du loisir à la haute compétition, et à tous les pratiquants, de l'enfant au 3ème âge. Ils sont les interlocuteurs privilégiés des ligues et comités régionaux auprès des instances administratives et politiques régionales : Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse et des Sports (DRDJS) et Délégation Régionale de la Jeunesse et des Sports (DRJS), Conseil Régional, Préfecture de Région, Secrétariat Général pour les Affaires Régionales (SGAR), Conseil Economique et Social Régional (CESR), Rectorat, … Ils interviennent dans l'harmonisation des actions en faveur d'une politique sportive nationale, en liaison avec le Conseil National des CROS et des CDOS. Enfin, ils entretiennent des relations avec les élus politiques qu'ils tiennent informés sur leurs activités et leurs préoccupations.

    Sponsors du comité dans l'Herault

  • Camping Mimosas : un camping à Portiragnes, dans l'Herault en Languedoc Roussillon
  • Camping Hermitage : camping club à Valras-Plage, dans la commune de Sérignan
  • Le CNOSF représente le CIO sur le territoire français

    En tant que représentant du CIO, le CNOSF a tout d’abord pour rôle de propager les principes fondamentaux et les valeurs de l’Olympisme, conformément à la Charte Olympique, notamment en menant les actions suivantes :
  • contribuer à la diffusion de l’Olympisme dans les programmes de formation et d’enseignement,
  • veiller à la création et aux activités d’institutions (Académies nationales olympiques, musées olympiques) se consacrant à l’éducation olympique et à la mise en oeuvre de programmes culturels en relation avec le Mouvement Olympique,
  • agir contre toute forme de discrimination et de violence dans le sport et contre l’usage de substances ou de procédés interdits par le CIO ou les FI et le Code mondial antidopage,
  • participer aux actions en faveur de la paix et de la promotion des femmes dans le sport,
  • prendre en compte les problèmes d’environnement et de développement durable,
  • définir, en conformité avec la Charte, les règles déontologiques du sport et veiller à leur observation,
  • veiller à la protection et s’opposer à tout usage des propriétés olympiques : symbole, drapeau, devise, hymne olympiques, termes “olympique”, “olympiade”…

  • En tant que représentant du CIO en France, il a également pour rôle de représenter la France au niveau international et de contribuer à son rayonnement olympique, notamment en menant les actions suivantes :
  • constituer, organiser et diriger la délégation française aux Jeux Olympiques et aux compétitions multisports régionales, continentales ou mondiales patronnées par le CIO,
  • désigner la ville française qui peut présenter sa candidature à l’organisation des Jeux Olympiques,
  • représenter la France dans les instances internationales olympiques :
  • - CIO
    - Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO)
    - Comités Olympiques Européens (COE).
    Découvrez les salles de sport dans l'hérault.